Dans le milieu de la mode urbaine camerounaise, ils occupent chacun, certes à parts asymétriques, un segment du « marché ». Ils arrivent du Nord, du Sud, du Centre, de l’Ouest ou de l’Est. Un seul dénominateur commun mais plusieurs variantes : Le T-shirt comme support d’une réflexion créative. Floqué, taggé, imprimé, brodé ou peint à la main. Les styles divergent mais pourtant, le désir reste le même : vendre un certain label camerounais.

Jeunes, dynamiques, et surtout motivés par le vent des changements qu’ont favorisé l’arrivée d’Internet et des réseaux sociaux, ces jeunes artistes-entrepreneurs d’une autre ère ont opté pour le « street wear » comme contre-pied à l’inemploi et au désœuvrement. Ils y tissent des logiques qui parfois dépassent l’entendement du commun des mortels.

L’exposition True-Shirt 237 conçue à la fois comme un drugstore éphémère et un Musée  temporaire du «Street wear », donne à voir une sélection de ‘concepts’ portés par une jeunesse résolument débordante d’imagination.

Vernissage : mercredi 7 septembre à 18h30 / Hall d’exposition

Entrée libre et gratuite